txtdefil_original.php
*Pour télécharger le plan de Rochefort-du-Gard, cliquez ici *

Infos RISQUES

Le Dicrim (Dossier d’information communale sur les risques majeurs naturels et technologiques) de Rochefort-du-Gard recense les risques majeurs susceptibles de nous frapper et précise les attitudes à adopter. C’est dire que nous nous devons d’être vigilants devant les risques constants d’incendie, tout autant que ceux générés par des fortes pluies.
A cet égard, celles de 2002 et 2003 furent particulièrement éprouvantes pour nos biens et nos personnes.
Qu’entendons-nous par risques majeurs ?
Les risques naturels : inondations, chutes de neige, grand froid, feux de forêts, séismes.
Les risques technologiques : transport de matières dangereuses, risque nucléaire, risque industriel.

Qu’est ce qu’une alerte ?

L’alerte est l’émission d’un signal sonore à l’aide d’une sirène ou d’un message, destiné à prévenir la population de l’imminence d’un risque. Elle permet à chacun de prendre immédiatement les mesures de sécurité et de protection adaptées. Lors d’une alerte, les services de radio et de télévision autorisés diffusent des messages indiquant les mesures à prendre. Ils confirment l’alerte et indiquent à la population la conduite à tenir.
Notre commune n’est pas dotée d’une sirène. L’alerte des populations pourra s’effectuer au moyen de véhicules de la Police Municipale. Chacun est équipé d’un porte-voix qui permet d’avertir la population en temps réel. En outre, le Castelas qui surplombe le Vieux Village possède un tocsin qui peut aussi servir à alerter la population.

Le serveur d’alerte ANTIBIA permet :

  • La transmission d’une alerte à une population recensée soumise à un risque,
  • La diffusion sur demande, d’un message au moyen d’un serveur téléphonique.

Ce serveur est relié à 32 lignes téléphoniques et permet l’alerte de 700 foyers à l’heure. Cet outil est mis en oeuvre à partir de la caserne des sapeurs-pompiers d’Avignon, sur ordre du maire.
C’est pour alimenter la base de données de ce serveur d’alerte que nous vous demandons de remplir avec le plus de précision possible le formulaire
La composition précise du foyer (nom, prénom, âge) est INDISPENSABLE, cela nous servira en cas de risque nucléaire à administrer le bon dosage d’iode, le public prioritaire étant les enfants et jeunes de 0 à 25 ans.
Ce questionnaire sera aussi mis à disposition dans nos Établissements recevant du public (mairies, bibliothèque, écoles, centre intergénérationnel, etc…).

Cliquez ici pour accéder au formulaire

Etat des risques pour l’information des acquéreurs et des locataires : cliquez ici

Le compte-rendu du Zonage risque inondation, qui vous a été présenté lors d’une réunion publique le 28 novembre dernier est disponible ici

***************

Chaque année, de multiples cas d’intoxications au monoxyde de carbone sont recensés sur le territoire national. La Préfecture du Gard vous rappelle quelques conseils de prévention.

ce qu’il faut savoir

***************

Inondation : adoptez les bons réflexes !

En France, le risque d’inondation concerne chaque année plus de 13 000 communes tant urbaines que rurales. En cas de montée des eaux quelle attitude adopter ? Quels sont les bons gestes ? Les bons réflexes ? Une fois les eaux retirées, d’autres questions surviennent : peut-on boire l’eau du robinet ? Comment nettoyer sa maison…

Limiter les risques en cas d’inondation
Lorsque l’eau monte, plusieurs dangers pour la santé apparaissent. Adopter les bons comportements permet de mieux y faire face.

Limiter les accidents chez soi : coupez le gaz, le chauffage, l’électricité pour éviter tout risque d’explosion ou d’électrocution et n’utilisez plus les équipements électriques tels que les ascenseurs. Placez les produits toxiques en hauteur afin de limiter les risques de déversement.

Eviter noyade et contusion : pour éviter tout risque de noyade et de contusion, restez à l’intérieur, si possible à l’étage ou en hauteur. N’évacuez qu’en cas de grand danger. Les secours sauront vous trouver si vous restez chez vous. N’allez pas chercher vos enfants, ils seront pris en charge à la crèche ou à l’école. Ne prenez pas votre voiture, ce n’est pas un abri.

Faire face à l’isolement : gardez avec vous le matériel nécessaire : réserve d’eau et d’aliments, vêtements chauds et couvertures, radios et lampe de poche équipées de piles, médicaments, papiers importants, doudous des enfants… S’il y a des personnes âgées ou handicapées dans votre entourage, pensez à prévenir la mairie qui saura faire le nécessaire.

Une fois votre habitation sécurisée, suivez les consignes des secours en écoutant régulièrement Radio France. N’appelez les secours qu’en cas de grand danger, afin de laisser les lignes pour les personnes réellement en danger.

Après l’inondation, réintégrer son domicile
Après une inondation, au-delà du choc psychologique, regagner son domicile peut présenter des risques pour la santé. Avant toute chose, contactez votre mairie pour savoir que faire de retour à la maison.

Accidents : l’eau peut endommager l’habitat (fondations, installations de gaz, de chauffage, d’électricité). Faites appel à des professionnels pour en vérifier l’état avant de rebrancher les installations électriques et le chauffage. Ne rebranchez pas les appareils électriques s’ils sont mouillés.

Maison insalubre : après une inondation, la maison n’est plus saine : enlevez l’eau et la boue, nettoyez et désinfectez à l’eau de javel, les murs, les sols, sans oublier les aérations.  N’oubliez pas de porter des gants et des bottes, des produits toxiques ont pu entrer dans votre maison. Chauffez doucement et aérez pendant plusieurs jours. Et si certains murs ou sols restent imbibés d’eau, appelez rapidement votre assureur et les professionnels qui pourront vous aider.

Intoxication : ne buvez pas l’eau du robinet avant d’avoir obtenu l’accord de la mairie. Jetez les aliments restés dans l’eau, dans un réfrigérateur ou un congélateur hors service. Attendez la mise hors d’eau de la fosse septique avant de la faire fonctionner.

Choc psychologique : l’inondation de l’habitat est un événement traumatisant lié notamment à la perte d’objets personnels. Il est normal d’être très affecté, n’hésitez pas à avoir recours à votre médecin.


Unique visitors to post: 320

blason