txtdefil_original.php
*Pour télécharger le plan de Rochefort-du-Gard, cliquez ici *

TRIBUNE LIBRE

Tribune réservée à l’expression des élus

Clap de fin
Le groupe Agir pour Rochefort s’est largement impliqué dans la gestion des affaires communales et vous a constamment tenu informé de ses projets à travers une publication annuelle distribuée en boîtes aux lettres et le journal municipal.
Nous avons participé aux différentes commissions en faisant part de nos attentes, en donnant librement notre avis afin de construire avec la majorité, le Rochefort de demain. Nous sommes particulièrement fiers d’avoir contribué à la réalisation de la nouvelle mairie et à la rénovation du Relais de poste.
Deux réalisations majeures qui conjuguent modernité de l’outil de travail avec esthétisme. Faire beau et bien c’est possible, il suffit d’en avoir la volonté. Volonté d’autant plus marquée que l’école intercommunale de musique pratiquera dès la rentrée prochaine les tarifs appliqués par le conservatoire du Grand Avignon.
Nous sommes très heureux d’avoir encouragé l’art contemporain en offrant une visibilité à des plasticiens Rochefortais et Gardois via le 1%, somme allouée à l’achat d’œuvres lors de la construction ou rénovation de bâtiments publics. Au-delà des idées politiques de chacun, nous avons, en permanence, recherché quelle était la meilleure réponse possible à apporter aux préoccupations des Rochefortais. Nous avons voté le budget communal, une hérésie pour certains, pour le groupe Agir pour Rochefort, c’était une manière d’abolir les clivages communaux réducteurs en donnant plus de poids à notre parole dans une période marquée par la rigueur budgétaire et la radicalisation des modes de pensée.
Le mandat que vous nous avez confié s’achèvera dans quelques mois avec la satisfaction de l’avoir mené à bien. Cette belle aventure s’arrêtera en mars 2014, le groupe Agir pour Rochefort ne sollicitera pas vos suffrages aux prochaines élections municipales.

Le groupe Agir pour Rochefort
Cathy Aymard, Bernard Coulomb, Maurice Savary

—————————-

Au cours d’une récente réunion, le syndicat mixte d’amenée des eaux du plateau de Signargues a proposé d’installer une unité de décarbonatation destinée à rendre moins calcaire l’eau qui est distribuée à Rochefort et dans les communes environnantes. La décision n’est pas prise à ce jour. Cette installation aura pour conséquence de majorer le prix du m3 de l’eau que nous consommons… Sans vouloir entrer dans le fond du débat : convient-il ou pas de procéder à cet investissement, la question posée appelle une réflexion plus large.
Des activités qui intéressent directement la vie de la commune ou de ses habitants (gestion de l’eau, des déchets ménagers, des bassins versants …) sont gérées par des syndicats intercommunaux dont les périmètres sont différents. Ces organismes n’ont aucune liaison entre eux et les représentants des communes qui y siègent ne sont pas ou peu informés de la vie des autres syndicats.
Les lois récentes sur les intercommunalités ont laissé aux préfets la possibilité de faire reprendre la gestion de ces différents organismes par les structures intercommunales mises en place : le Grand Avignon pour Rochefort, à la condition que les dits préfets mentionnent ces évolutions lorsqu’ils arrêtent les périmètres des nouvelles intercommunalités.
Les préfets du Gard et du Vaucluse ne l’ont pas souhaité. Dommage, car la gestion des activités concernées en aurait été améliorée grâce à une vision plus globale des problèmes à traiter, une hiérarchisation des priorités dans les investissements à mener et une meilleure gouvernance puisque les décisions auraient été prises directement par les élus et non comme aujourd’hui par des représentants des communes choisis donc au second degré.

Pour le groupe Rochefort pour tous
Christine Coste, Patricia Ferrier, Robert Piquet et Patrick Sandevoir.


Unique visitors to post: 143

blason